Le Donon : « on avait pas dit que c’était le printemps ? »

Sommet du Donon (1009 mètres d’altitude) ! On plante la tente pas loin du temple.
Première surprise et découverte, les piquets de tente dans la terre gelée ou les rochers ça ne rentre pas ! Seule solution les figer dans la neige entrain de glacer avec la chute des températures.
Cette solution a été efficace la tente n’a pas bougé malgré le vent incessant de la nuit, par contre obligé de casser les « packs » de glace entourant chaque piquet au petit matin.

h00 ( ou 6h00 ), ça dépend de la montre il fait -8 °C.

L’eau a gelé dans les gourdes (pas tout mais quand même !), le Camel Pack est inutilisable.

Finalement pas vraiment eu froid (sauf le nez), faudra penser à un cache-nez pour les nuits froides.
Par contre dur de dormir quand des bouts de glace s’abattent sur la tente toute la soirée.

 

Tagués avec : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.