La 12ème Randonnée des Lavoirs (METZ – 57)

Détails des parcours - 12ème Rando des Lavoirs Depuis plusieurs années je loupe ou ne peut participer à cette fameuse randonnée des Lavoirs. Cette fois ci tout se présente bien : rien de prévu, pas de vélo en réparation. En plus malgré la semaine trés pluvieuse, le soleil a décidé d’être au rendez-vous pour le week-end ! 8h15 : départ – La température est réellement basse : 6°C sur la Place de la République… Brrr ! Çà caille vivement que çà pédale réellement ! 8h25 : Ca y est ! C’est parti ! Je ne m’attendais vraiment pas à autant de monde, comparé à La Trémonthoise, à la rando d’Ancy-Sur-Moselle de la semaine passée. Les plus :

  • L’organisation : des ravitaillements ou règne la bonne humeur et la convivialité, le verre de pinot gris à Plapeville tombait à pic avant la dernière côte !
  • Le parcours bien sûr : quelle joie de découvrir ou re-découvrir les villages traversés (Vaux, Jussy, Rozérieulles, Sainte Ruffine, Chatel Saint Germain, Lessy, Scy-Chazelles, Lorry les Metz, Plappeville, …) ainsi que les petits sentiers qui les joignent au travers des champs et des vignes.
  • La bonne ambiance

Les moins :

  • Le succès étant présent et les parcours communs sur les 20 premiers kilomètres (jusqu’à Scy-Chazelles), chaque obstacle ou difficulté (pierres, racines, côtes raides, descentes, passage technique, …) se solde par un arrêt complet et pied à terre. Les chemins étant de simples sentiers, pas moyen de passer à plusieurs de front. C’est frustrant à force.
  • Le fléchage : par rapport aux autres randos du coin, j’ai trouvé le marquage au sol sommaire. Il manquait d’informations permettant d’anticiper les changements de direction. Le marquage ne se faisant qu’au niveau des virages. Je ne compte plus les fois où cela se solde par un demi-tour forcé.
  • Beaucoup de bitume : bien sûr cela est du au fil conducteur de la randonnée, à savoir passer par les lavoirs de la région …. J’en veux pour preuve la dernière descente du Saint Quentin par la route touristique et ses grands lacets, dommage il y avait les petits sentiers qui passent à l’arrière de la tour Bismark par exemple.

En conclusion, j’ai regretté d’être parti sur le 45km… Je m’attendais à un parcours plus physique, à part la montée du Saint Quentin en passant par Scy-Chazelles, il n’y avait pas grand chose comme ascension. Mais je ne peux m’en prendre qu’à moi même les parcours étant disponibles avant j’aurais pu regarder et faire mon choix avant de partir ! Cela reste néanmoins une excellente matinée, une magnifique randonnée, que j’ai hâte de retrouver l’an prochain !

Tagués avec :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.